Le forum de Brasparts

Bienvenue sur le forum de Brasparts
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Sujets similaires
Derniers sujets
news

Partagez | 
 

 Commémoration du 16 août (2014)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patrice Ciréfice
super posteur
super posteur
avatar

Nombre de messages : 3413
Localisation : Brasparts
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Commémoration du 16 août (2014)   Sam 16 Aoû - 20:33



Nombreux furent les représentants des associations d'anciens combattants pour cette traditionnelle commémoration du 16 août 1944.





Mais aussi les représentants des pompiers de Brasparts ...



Avant de nous remémorer la journée du 16 août 1944, Yves invita les personnes présentes à se recueillir, et pour ceux qui le désirent, à partager un moment de prière en souvenir de ces “Morts pour la France” ...



Puis le président des ACPG de Brasparts prit la parole et lut le récit qui fut écrit par Roger Jézéquel, un texte écrit en 1952 en souvenir de cette terrible journée.











Aujourd'hui, 16 août 2014, nous sommes de nouveau rassemblés pour nous souvenir, pour garder vivant en nos coeurs le sacrifice de nos aînés, pour saluer les héros de la Résistance tués lors des combats menés contre l'envahisseur entre juin et août 1944.

"Souvenons-nous du sacrifice suprême des 18 héros morts chez nous :
René Caro, tué à Lannédern et qui donna son nom au bataillon de nos résistants ; François Cleuziou, tué à Bodriec le 30 juin ; Pierre Baron, Georges Salaün, Jean Bernard, Michel Cloarec, François Keruzoré, et Camille Omnès, tombés tous les 6 au Nivot le 3 août ; Guillaume Tallec et Etienne Bleuze, tués à Brasparts le 7 août ; François Cochonnec, tombé à Saint Rivoal le 9 août ; Gabriel Floc'h, Yves Herrou et René Pierre Franquart, tombés à Brasparts le 16 août, et Suzanne Le Corre, tuée le même jour ; Paul Quéinnec, mort des suites de ses blessures en août ; Henri Le Gall, tombé à Lampaul le 25 août ; Jean Cavaloc, mort martyrisé à Châteaulin avec deux autres jeunes en ce même mois d'août ..."

Puis le maire de Brasparts, accompagné de la conseillère générale et du président des ACPG, déposa la gerbe en hommage à tous les héros morts en 1944 ...







Avant de quitter Brasparts pour rejoindre Lopérec, la stèle du Nivot, quelques photos furent prises devant le monument :





***

Puis l'ensemble des participants rejignit la stèle du Nivot pour rendre hommage aux combattants tombés au champ d'Honneur début août. Le maire de Lopérec prononça alors son allocution :



ROZ AR HI  - Le NIVOT  Cérémonie commémorative du  16 août 2014

"Ici  , sont tombés il y a 70 ans sous les balles Allemandes : Jean Bernard – Pierre Baron –Camille Omnès - Martial  Cloarec  -Georges Salaun –François Keruzoré –Et ici chaque année depuis nous nous retrouvons , les proches , les familles , les amis et tous ceux qui veulent se recueillir . Car le destin de ces 6  jeunes , c’est l’histoire du pays , c’est l’histoire de nos communes , c’est notre histoire .

 Le site était idéal pour se cacher. De plus , la complicité de l’école  du Nivot et des voisins , avec les résistants était une sécurité pour les maquisards de Pont de Buis  et ceux de Brasparts . Au Lycée du Nivot , dès le début de la guerre en  1939 , ce sont 9 des 11 Frères professeurs du Nivot qui avaient  du partir rejoindre leurs régiments, et plusieurs d’entre eux  devront être prisonniers plusieurs années en Allemagne .



Dans leur souvenir , les frères Miniou et Le Saux ont relaté l’hospitalité du Nivot envers les résistants , non seulement dans ses bois , mais aussi dans ses murs , et par  le  ravitaillement qu’il leurs procurait avec des produits de  sa ferme pendant ces années. «  Trois circonstances particulières au Nivot pouvaient à tout moment engendrer des situations explosives : Un circuit téléphonique militaire , la présence de réfractaires au STO et la présence des maquisards  ». Mais ici comme dans beaucoup d’endroits , la résistance à l’ennemi était  faite de cette complicité , entre ceux qui portaient les armes , ceux qui les renseignaient ,comme Micheline Forhan agent de liaison lors des combats , ici avec nous aujourd’hui et qui déposera la gerbe tout à l’heure , ceux  qui  les approvisionnaient ,  les transportaient , les hébergeaient





Au matin de ce mois d’aout 1944 , le convoi de 400 hommes de la colonne de véhicules Allemands venant de Landerneau par la plateau de Californie –Menez Meur , avait décidé d’en découdre avec les maquisards du Nivot .  Les mitraillettes crépitèrent plusieurs heures . Mais le site escarpé du bois offrait un refuge exceptionnel à ceux qu’il abritait. Les Allemands envisagèrent alors de bruler les fermes des alentours en représailles à cette hospitalité et complicité du voisinage. Fort heureusement, un messager vint leur  demander de regagner au plus tôt  la gare de Landerneau, car leur régiment  devait  quitter la région au plus tôt .
Cette année en France, nous parlons beaucoup de la guerre, celle de 14-18  , parce qu’ il y a tout juste 100 ans , le tocsin venait  de sonner pour le début d’une terrible épreuve qui allait durer 4 ans  . Elle devait être la dernière. On ne verrait plus jamais ça !   Mais pourtant , 30 ans après , ici , en 1944 ,   comme dans les régions  et les communes de France , les enfants de ceux de 14 - 18  ont du se battre  à mort pour défendre les notions de «  vivre dans son pays avec des valeurs   de liberté d’égalité et de  fraternité » .



L’Europe de l’Ouest  depuis, connait la paix. Mais à notre porte la guerre n’a jamais connu d’interruption, et le terrorisme fait partie des guerres modernes car il  tue et il fait peur. Il nous appartient de reprendre le flambeau de la mémoire de ceux qui sont tombés ici,  des valeurs qui les ont guidés, de l’exemple qu’ils nous ont donné.
Hommage leur soit rendu  pour que vive la démocratie ,vive la  République  ,  vive la France ."



Puis le maire de Lopérec accompagné d'une résistante qui participa aux combats du Nivot et le maire de Brasparts accompagné de la soeur d'un héros tombé ce jour là déposèrent ensuite les gerbes en hommage aux héros ...







De jeunes enfants se retrouvèrent après la cérémonie près de la stèle du Nivot avant de rejoindre le pot de l'amitié offert par la commune de Lopérec au Nivot ...





Les textes ont été écrits par Roger Jézéquel, et Jean-Yves Crenn
Les photos ont été prises par Anne Rolland, du Conseil Municipal de Brasparts

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=padraig1
Patrice Ciréfice
super posteur
super posteur
avatar

Nombre de messages : 3413
Localisation : Brasparts
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Articles du Télégramme   Mar 19 Aoû - 17:01



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=padraig1
 
Commémoration du 16 août (2014)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commémoration du 8 mai (2015)
» Commémoration du 16 août 2016
» Commémoration du 11 novembre (2014)
» 18 octobre , commémoration de la mort d'Anténor Firmin
» Commémoration du 16 août 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Brasparts :: un peu d'histoire :: Mémoire des Braspartiates-
Sauter vers: