Le forum de Brasparts

Bienvenue sur le forum de Brasparts
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Sujets similaires
Derniers sujets
news

Partagez | 
 

  Le Diable de TOUL AN DIAOUL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean yves KERHOAS
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : PLEYBEN
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Le Diable de TOUL AN DIAOUL    Dim 11 Déc - 18:08



Une profonde gorge sépare ST RIVOAL de LOPEREC, c’est celle de TOUL AN DIAOUL qui doit son nom à la caverne située coté ouest dans les bois de l’école d’agriculture du NIVOT,
Une combe profonde de 150 mètres au fond de laquelle coule la rivière de ST RIVOAL et qui est bien visible du nord de PLEYBEN  à quelques 7 kilomètres





Accrochée à flanc de coteau et bien dissimulée sous les bois, à peine visible dans la paroi rocheuse, voila donc la mythique grotte de TOUL AN DIAOUL : le « trou du diable », le prince des ténèbres
D’ après la légende, ce serait  l’entrée d’un souterrain conduisant au mont              Saint MICHEL ou peut être à LANDEVENNEC




Pour y accéder il faut toutefois traverser les bois noirs du NIVOT, ne craignez rien : les loups n’y sont plus !



Au début du 20ème siècle FRANCOIS JONCOUR, de BRASPARTS, toujours à la recherche de lieux insolites pour éditer ses cartes postales y pénétrât



Remarquez à l’arrière plan les hauteurs de PENN AR FAVOT et encore plus loin on devine le plateau de STUMENVEN, à cette époque aucun arbre ne dissimulait le paysage, la présence du personnage semble donner à cette ouverture une plus grande dimension qu’elle n’en a réellement : environ 1 mètre de haut et une largeur équivalente



Mais pourquoi avoir condamné par une grille cette entrée ? Voulait-on que le diable ne puisse plus s’en échapper ?
Peine perdue, car il va et vient comme il le veut, on comprend mieux en le voyant :



Si vous pensiez qu’il n’existait pas, voilà donc la preuve qu’il est toujours là, ceux qui aux siècles passés pénétrèrent dans cette antre en s’ éclairant  d’ une torche ou d’ une lampe PIGEON crurent certainement à la présence d’ un démon en voyant cet animal aux ailes membraneuses ressemblant à celles du diable de l’ église de BRASPARTS que terrasse l’ archange ST MICHEL



Voici un croquis de son visage avec son museau caractéristique en « fer à cheval » pas très rassurant, n’est-ce pas ? Cornu et grimaçant !!



Le revoilà guettant ses proies



Ou survolant son territoire, chasseur velu aux ailes armées de griffes



Un chasseur ? Ce ne serait donc pas le diable ? Hé non, tout simplement une chauve souris : Le GRAND RHINOLOPHE : une envergure de 35 à 40 centimètres ! Chasseur de grands insectes, coléoptères, papillons de nuit.
TOUL AN DIAOUL est le refuge d’une colonie de ces pacifiques animaux qui y hibernent et pour les protéger des intrusions humaines le groupe mammalogique breton a fait poser cette solide grille en 2007 :




Toutefois cette grotte a aussi servi d’abri aux humains  peut être à l’époque préhistorique   mais surtout pendant la guerre 39-45, des résistants et réfractaires au STO s’y cachèrent, plusieurs succombèrent, dont Pierre BARON et Georges SALAÜN de BRASPARTS lors des combats du 3 aout 1944 et leurs noms sont gravés sur la stèle de ROZ AR C’HI







Ce 3 aout 1944 les résistants des maquis de PONT DE BUIS et de BRASPARTS, tous deux stationnant dans les bois du NIVOT, affrontèrent une compagnie  d’allemands bien supérieurs en nombre et mieux armés, trois résistants, anciens maquisards ont témoigné 25 ans plus tard :










A TOUL AN DIAOUL, le diable a bien existé, il s’appelait : LA GUERRE, mais ces jeunes gens l’en ont chassé pour toujours, ils ont exorcisé ce lieu par un sacrifice : celui de leur vie.
Aujourd’hui, la vallée du RIVOAL que longe le sentier de grande randonnée  37 est un site enchanteur et les bois du NIVOT ne sont finalement pas si noirs !! (Sauf si on s’y promène un soir de novembre !!)




Dernière édition par Jean yves KERHOAS le Jeu 12 Juin - 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles TEG



Nombre de messages : 5
Localisation : Néant sur Yvel
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Le Diable de TOUL AN DIAOUL    Lun 9 Avr - 14:59

A ma grande déception, je n'ai pas trouvé la grotte.
J'ai fait le tour du versant ouest de la gorge poutant. Je suis parti du gros massif de rochers en bas au centre de la gorge (la vue est sympa) en remontant à travers les bois (j'en avais plein les pattes !!) jusqu'à la plate forme en bois avec les 2 rampes. C'est le départ des pistes de VTT de descente, non ? Puis j'ai suivi les pistes vers le sud, j'ai longé la corniche avec l'espèce de belvédère aménagé en bois Super la vue ! Impressionnante ! Je suis redescendu à l'entrée de la vallée et je suis remonté par le chemin le long de la rivière à mon point de départ. Je m'attendait à trouver la grotte du côté du belvédère mais je n'ai rien vue. J'espérais trouver un petit sentier annexe, rien vu non plus. Ai-je loupé quelque chose ?
Par où passez-vous pour y accéder ? Par le haut ou par le bas ? Pouvez-vous me donner plus de précisions ? Merci
Par ailleurs la visite de la gorge était très intéressante. Une préférence pour la partie de la rivière entre le gros massif de rochers au centre de la gorge à remonter vers le Nord. Il n'y avait pas trop d'eau ce qui permettait de franchir avec amusement mais avec beaucoup de précautions d'une rive à l'autre le magnifique torrent. Autre partie du site intéressante : Il y a un chemin à partir de Penn ar Favot qui descend vers le Nord dans le gorge (on peut y accéder aussi par Goas al Ludu) A un moment sur un côté du chemin s'avance un promontoire rocheux : Vue imprenable sur la gorge et sur les contreforts de la montagne où est installée l'armée (à côté de Menez Meur, je ne sais pas son nom)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean yves KERHOAS
novice
novice
avatar

Nombre de messages : 63
Localisation : PLEYBEN
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Le Diable de TOUL AN DIAOUL    Dim 14 Oct - 14:56


Miles TEG me pardonnera d’avoir autant tardé à lui répondre au sujet de la localisation de la grotte de TOUL AN DIAOUL, une nouvelle visite sur le terrain était indispensable pour bien localiser la grotte par rapport au repère que constitue le « belvédère »

La question de Miles TEG était : comment retrouver la grotte de TOUL AN DIAOUL ?

La réponse est : sous le belvédère, environ 15 mètres plus bas au flanc de la paroi qui à cet endroit est abrupte, il faudra donc contourner cette difficulté en descendant dans le bois quelques dizaines de mètres plus au sud et en revenant sur vos pas en inspectant la paroi, l’entrée de la grotte est en effet peu visible !




Le spectacle de cette vallée encaissée du RIVOAL vue du belvédère est de toute beauté, 150 mètres plus bas gronde le RIVOAL transformé en torrent par les fortes pluies de ce début octobre

Bonne découverte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles TEG



Nombre de messages : 5
Localisation : Néant sur Yvel
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Le Diable de TOUL AN DIAOUL    Sam 20 Oct - 15:44

Bonjour
Même en ayant tardé, cela fait très plaisir !
Ce sera au programme de mes prochaines excursions dans nos petites montagnes bretonnes !
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice Ciréfice
super posteur
super posteur
avatar

Nombre de messages : 3413
Localisation : Brasparts
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Le Diable de TOUL AN DIAOUL    Jeu 4 Juil - 20:04

Dimanche 14 juillet Le Nivot LOPEREC. Balade commentée autour de la grotte mythique de Toul an Diaoul.


Balade guidée du château du Nivot à la grotte de Toul an Diaoul.

Cette grotte du diable sur les flancs de la colline de Toul an Diaoul qui surplombe la vallée de la Rivoal, ancien refuge des Chouans sous la Révolution et des maquisards au cours de la deuxième guerre mondiale , est aujourd'hui un des sanctuaires des chauve-souris notamment des grands rhinolophes.

Chemin faisant, évocation des liens du domaine du Nivot avec la famille des Conen de Saint-Luc du château du Bot en Quimerc'h et des combats de la Résistance en août 1944.
Commentaires de la balade assurés par Hervé GUIRRIEC qui , après ses deux récits historiques, "Un assassinat dans les bois du Nivot" et "Pierre et Rosalie, le prince et la princesse russe" vient de faire paraître "Balade historique et culturelle au Nivot".

Durée de la balade commentée deux bonnes heures pour un public habitué à la marche compte tenu du circuit accidenté.

Animation gratuite.

Rendez-vous au château du Nivot à 14h30.

Renseignements HERVE GUIRRIEC herveguirriec@yahoo.fr 02 98 81 12 00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=padraig1
Patrice Ciréfice
super posteur
super posteur
avatar

Nombre de messages : 3413
Localisation : Brasparts
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Le Diable de TOUL AN DIAOUL    Jeu 11 Juil - 9:10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=padraig1
Patrice Ciréfice
super posteur
super posteur
avatar

Nombre de messages : 3413
Localisation : Brasparts
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Le Diable de TOUL AN DIAOUL    Dim 14 Juil - 16:55



La randonnée de Toul an Diaoul a été une promenade très intéressante et très sympathique pour les participants, mais aussi pour son créateur, Hervé Guiriec, qui eut le plaisir de retrouver parmi les randonneurs d'anciens élèves du Nivot ...



Chacun put apprécier les présentations de Hervé présentant successivement les combats du Nivot (août 1944), les championnats de cyclo-cross réalisés également au Nivot, et bien évidemment la grotte mythique de Toul an Diaoul après un passage apprécié sur le point de vue surplombant la vallée du Rivoal ...











avant de terminer par l'histoire du bouc qui vécut sur les pentes de la grotte pendant une quinzaine d'années ...Un bouc qui mourut les cornes coincées dans une infractuosité dont il ne put se libérer ...



Merci à Hervé pour cette balade "historique" et à Marie France pour le soutien logistique ...
Et si ceux qui n'ont pu venir souhaitent en savoir davantage pour retrouver Toul an Diaoul et son histoire, ils peuvent se procurer l'ouvrage de Hervé, "Balade historique et culturelle au Nivot", publié au Nivot Editions



Photos de Patrice et Jean Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=padraig1
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Diable de TOUL AN DIAOUL    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Diable de TOUL AN DIAOUL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corne du Diable = Psycopathe
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?
» Yvendil ou la Sonate du Diable
» 1er cours : Le filet du diable
» (-18)( Mission de classe D ) Dans l'antre du diable...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Brasparts :: coin détente :: divers-
Sauter vers: