Le forum de Brasparts

Bienvenue sur le forum de Brasparts
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Juillet 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Sujets similaires
    Derniers sujets
    news

    Partagez
     

     ROC’H AR CHOUANTED

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    Jean yves KERHOAS
    novice
    novice
    Jean yves KERHOAS

    Nombre de messages : 62
    Localisation : PLEYBEN
    Date d'inscription : 28/09/2010

    ROC’H AR CHOUANTED Empty
    MessageSujet: ROC’H AR CHOUANTED   ROC’H AR CHOUANTED Icon_minitimeJeu 13 Oct - 9:15

    Sur le plateau de ROC’H KLEGER à 200 mètres à l’est de ROC’H BLEIZ, on trouve : ROC’H AR CHOUANTED (la roche des chouans) ainsi nommée par FRANCOIS JONCOUR, éditeur de cartes postales au début du 20ème siècle

    ROC’H AR CHOUANTED Roc_h_40

    Sur cette carte postale les rochers du premier plan sont tous bien visibles, on ne voit aucune végétation car au début du siècle dernier se pratiquait l’écobuage : on incendiait volontairement ces terrains afin de permettre le renouvellement des graminées destinées à l’alimentation du bétail ou de favoriser la repousse de la bruyère qui était fauchée pour servir de litière aux animaux
    François JONCOUR, cet excellent photographe, a habilement tiré parti de la nudité du terrain pour donner plus de profondeur à son cliché et la présence des 2 personnages ajoute encore une impression de hauteur à l’à pic




    ROC’H AR CHOUANTED Roc_h_41

    Aujourd’hui la montagne nous offre toute une palette de couleurs, variant selon les saisons pour l’enchantement des randonneurs, sous cette végétation la faune trouve l’abri indispensable à sa reproduction et à sa survie.
    Il faut gravir ce rocher pour découvrir qu’il est difficilement accessible de 3 cotés, aurait-il donc servi de refuge aux chouans ?


    Là haut se dresse ce bloc dessinant une figure grimaçante qui ressemble aux gargouilles de nos églises :
    ROC’H AR CHOUANTED Roc_h_42


    Un chèvrefeuille solitaire s’est installé dans une fente: le peu d’humus qui s’y trouve permet aux plantes d’y survivre
    ROC’H AR CHOUANTED Roc_h_43


    Localisation des différents « ROC’H »

    ROC’H AR CHOUANTED Les_ro12
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Patrice Ciréfice
    super posteur
    super posteur
    Patrice Ciréfice

    Nombre de messages : 3411
    Localisation : Brasparts
    Date d'inscription : 09/02/2009

    ROC’H AR CHOUANTED Empty
    MessageSujet: Re: ROC’H AR CHOUANTED   ROC’H AR CHOUANTED Icon_minitimeSam 15 Oct - 18:39

    Pourquoi ce nom de Roc'h ar Chouanted ?

    ROC’H AR CHOUANTED Imgp2612

    Sous la Révolution, les montagnes d'Arrée servaient de refuge à tous les opposants au nouveau régime.
    Dès 1790, les « représentants de la Nation » s'opposeront ainsi avec virulence au choix de Quimper comme centre de décision pour le Finistère :
    « Personne n'ignore que les habitants des extrèmités du Léon et de la partie de l'évéché de Tréguier réunis au département, ne peuvent se rendre à Quimper qu'en faisant un circuit très considérable pour éviter les montagnes d'Arrez, impraticables dans le temps indiqué pour la session des assemblées de département, et qui, dans toutes les saisons, offrent les dangers les plus effrayants. La liste des personnes qui périssent tous les ans dans les neiges en traversant ces montagnes, ou qui, échappées aux voleurs, deviennent la proie des bêtes féroces, présente une image affligeante. Faudra-t-il que trois cent mille habitants du Léon aillent en chercher deux cent mille, perdus en quelque sorte au milieu des montagnes et des bois infestés de brigands? Faudra-t-il que le grand nombre, rassemblé dans un évêché moins étendu, mais fertile, soit attiré au loin par le petit nombre? On a peine à croire que nos collègues de Quimper aient osé hasarder cette prétention. »

    En 1793, cette situation était inchangée: les troupes républicaines évitaient soigneusement la “montagne” réputée incontrôlable, car “sillonnée de chouans, de déserteurs et de bandits”. Deux territoires passaient pour tenus par les opposants au nouveau régime : Brasparts et la forêt du Nivot.
    Plusieurs prêtres s'étaient effectivement réfugiés à Brasparts, venant de Pleyben, du Cloître, et d'autres communes voisines.

    En juillet 1793, une dénonciation avait attiré l'attention du directoire , signalant un « attroupement d'hommes fanatisés dans le bois du Nivot, et que des prêtres réfractaires y soufflent parmi eux le feu de la guerre civile ; qu'ils se réjouissent des succès de la Vendée ; qu'ils annoncent hautement de l'intention de s'emparer de la manufaccture des poudres ... »
    Consignes avaient donc été données aux soldats chargés de la protection de la poudrerie du Pont-de-Buis de surveiller la route qui vient de Brasparts et de Lopérec ... Ainsi le capitaine Nouvel, commandant le détachement de défense de la poudrerie, écrivait au Directoire : « trente hommes gardent la porte de Lopérec et de Brasparts... ».
    De même, l'on parlait d'un « souterrain, nommé Toul-an-Diaoul, dans le bois du Nivot, dont on ne connaît pas l'étendue », lequel souterrain pouvait selon certains dires rejoindre le Menez Mikêl ...

    Ce nom de Roc'h ar Chouanted repose donc sur des faits réels datant de cette époque ; mais aussi peut-être sur d'autres plus récents : lorsque surviendra l'aventure de la duchesse de Berry, le régime de Louis Philippe décidera de la mise en place d'une brigade de gendarmerie à pied à Brasparts de façon à “faciliter les moyens de surveillance sur les points éloignés et les plus isolés” de cette zone qui “pourrait servir de refuge momentanément aux brigands, dans le cas de poursuites actives contre la Chouannerie”.

    Notons au passage que les Chouans n'étaient pas les seuls dangers pour les voyageurs ou les troupes qui franchissaient l'Arrée : les brigands ne manquaient pas, et d'autres rochers leur servirent vraisemblablement de cachette, comme la “Caverne des Brigands” ...

    Et puis, il faut bien reconnaître qu'au coeur de ces rochers, il est possible de trouver des lieux propices pour se cacher ...

    ROC’H AR CHOUANTED Imgp2613
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=padraig1
     
    ROC’H AR CHOUANTED
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » ROC’H AR CHOUANTED

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Le forum de Brasparts :: Espace Association :: sauvegarde du patrimoine-
    Sauter vers: