Le forum de Brasparts

Bienvenue sur le forum de Brasparts
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Mai 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Sujets similaires
Derniers sujets
news

Partagez
 

 Saint Antoine et son cochon

Aller en bas 
AuteurMessage
Patrice Ciréfice
super posteur
super posteur
Patrice Ciréfice

Nombre de messages : 3411
Localisation : Brasparts
Date d'inscription : 09/02/2009

Saint Antoine et son cochon Empty
MessageSujet: Saint Antoine et son cochon   Saint Antoine et son cochon Icon_minitimeSam 24 Juil - 13:16

En réponse à Anne pour son petit Antoine...

Pendant longtemps, Brasparts a possédé trois statues de saints auxquels étaient associés des animaux. Le visiteur peut ainsi découvrir Saint Herbot, patrons des bêtes à corne, et Saint Alar (Eloi), patron des chevaux. Le troisième était Saint Anton (Antoine) et son petit cochon. Cette statue a malheureusement été brisée lors de réparations dans l'église et n'a pu, vu son état, être restaurée.
Seuls quelques photos subsistent... comme celle-ci par exemple.

Saint Antoine et son cochon File0020

Mais qui était saint Antoine? Et pourquoi ce cochon à ses côtés?

La légende dorée nous précise que le nom d'Antoine vient d'ana, « en haut », et de « tenens », « qui possède », comme pour signifier « qui possède les biens d'en haut et méprise ceux de la terre ».

L'histoire de saint Antoine ermite est bien connue. Gustave Flaubert lui consacra même un ouvrage, « La tentation de Saint Antoine »...

Antoine serait né dans un village égyptien, vers 250. Ses parents étaient des coptes fortunés. Le jour de ses 20 ans, Antoine entendit à l'église ce verset de saint Mathieu: « Si tu veux être parfait, va, vends tout ce que tu as, et donne-le aux pauvres. » De retour chez lui, il vendit tous ses biens, les distribua aux pauvres, et vécut une vie érémitique. Au cours de cette vie,il s'enfonça dans le désert, accueillant les disciples qui voulaient imiter sa manière de vivre. Il dut faire face à d'innombrables tentations de la part des démons, mais il résista et lutta si bien qu'il en triompha, non sans peine... à tel point que le Seigneur lui annonça: « Après une telle lutte, je te ferai citer dans l'univers entier ».
Un jour, quelqu'un demanda à Antoine: « Quel précepte dois-je observer pour plaire à Dieu. » Antoine lui répondit: « Où que tu ailles, aie toujours Dieu devant les yeux, dans ce que tu fais appliques les leçons des Saintes Écritures, en quelque lieu que tu résides, ne le quitte pas trop vite. Observe ces trois préceptes, et tu seras sauvé. »

Cherchant le martyre, mais n'y parvenant pas, Antoine pratiqua l'ascèse la plus totale, ce qui était considéré comme un martyre quotidien. Il mourut âgé de 105 ans et demanda à ses disciples de ne pas révéler le lieu de sa sépulture. Néanmoins; des reliques du saint se trouvent aujourd'hui près de Saint-Marcellin, dans l'Isère, et sont supposées avoir été rapportées d'Orient au XIè siècle par un seigneur dauphinois qui les aurait reçues de l'empereur de Constantinople. Les miracles furent si nombreux, que les malades s'y rendirent en grand nombre, et il fallut construire une église et un hôpital. Cet hôpital fut confié aux Frères de l'Aumône qui fondèrent l'Ordre des Antonins.

En ce qui concerne le petit cochon, plusieurs versions existent:
- la tradition remonterait au XVème siècle: l'ordre religieux des Antonins bénéficiait du privilège de laisser paître un nombre illimité de cochons dans les forêts et de les laisser errer librement dans les rues à condition qu'ils aient une clochette au cou. Les Antonins élevaient les cochons pour nourrir les pauvres et pour soigner les malades atteints du « mal des ardents », sorte de gangrène provoquée par l'ergot de seigle, en leur donnant du lard, réputé pour avoir des vertus de guérison pour ce type de mal.
- une truie aurait déposé un porcelet, aveugle et gémissant, aux pieds de saint Antoine. Celui-ci, apitoyé par ses pleurs, lui rendit la vue. Le porcelet reconnaissant ne le quitta plus et le suivit dans sa retraite.

Brasparts a donné le nom de saint Antoine à une place du bourg où se tenait autrefois la foire aux cochons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=padraig1
antoine
Invité



Saint Antoine et son cochon Empty
MessageSujet: Re: Saint Antoine et son cochon   Saint Antoine et son cochon Icon_minitimeMer 1 Sep - 21:35

merci patrice

anne
Revenir en haut Aller en bas
Patrice Ciréfice
super posteur
super posteur
Patrice Ciréfice

Nombre de messages : 3411
Localisation : Brasparts
Date d'inscription : 09/02/2009

Saint Antoine et son cochon Empty
MessageSujet: Re: Saint Antoine et son cochon   Saint Antoine et son cochon Icon_minitimeMer 24 Avr - 10:23

Saint Antoine de nouveau parmi nous !
Le travail effectué par M. Robert Saout est tout à fait remarquable !

Saint Antoine et son cochon Imgp3110

Après des semaines entières de travail, cette nouvelle statue, en bois, a rejoint Brasparts ... Elle sera inaugurée à l'occasion de la fête du Pardon, le 15 août prochain ...

Saint Antoine et son cochon Imgp3414
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=padraig1
Contenu sponsorisé




Saint Antoine et son cochon Empty
MessageSujet: Re: Saint Antoine et son cochon   Saint Antoine et son cochon Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint Antoine et son cochon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Antoine et son cochon
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain
» Le cake aux saint-Jacques et tomates cerises
» Zéro faute pour un Saint-Louisien
» Sinbad d'Antoine Bauza

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Brasparts :: Généralité :: Education-
Sauter vers: