Le forum de Brasparts

Bienvenue sur le forum de Brasparts
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Sujets similaires
Derniers sujets
news

Partagez | 
 

 Commémoration du 8 mai à Brasparts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patrice Ciréfice
super posteur
super posteur
avatar

Nombre de messages : 3413
Localisation : Brasparts
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Commémoration du 8 mai à Brasparts   Sam 8 Mai - 11:40



La cérémonie a commencé par un hommage aux braspartiates tués lors de la campagne de France ou des suites de cette funeste bataille:

“Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom” écrivait Saint-Exupéry.

Aujourd'hui, 70 ans après l'invasion allemande, rappelons nous de:

Louis REVELEN, 31 ans, soldat au 111ème Régiment colonial d'artillerie lourde, tué à la bataille de Charleroi le 14 mai 1940

Félix Le CORRE, 26 ans, soldat au 35èmeRégiment d'artillerie divisionnaire, tué à Calais le 26 mai 1940

Jacques Marie DERRIEN, 26 ans, canonnier au 106ème Régiment d'artillerie lourde hippomobile, tué à Dunkerque le 1er juin 1940

Jean François OMNES, 38 ans, sapeur au 11ème Bon du Génie, tué à Ste Ménéhoulde le 3 juin 1940

Alphonse ROUXEL, 37 ans, gendarme à Brasparts, tué dans un bombardement sur la place d'Albonne le 8 juin 1940

Alain Le MEVEL, 33 ans, soldat au 207ème Régiment d'artillerie lourde, tué à Chappes (Aube) le 17 juin 1940

Yves Marie COANT, 28 ans, sapeur au 19ème bataillon du Génie, tué à Saint Denis de l'Hôtel dans les combats du 16 au 18 juin 1940

Jean Le COZ, 26 ans, soldat au 48ème Régiment d'infanterie, mort des sutes de ses blessures le 15 mars 1942 à Brasparts

Ernest PERON, 22 ans, canonnier d'infanterie de marine, décédé au camp de Saarlautern le 19 avril 1942

et son frère, Yves Joseph Louis Marie PERON, 21 ans, disparu en mer le 17 novembre 1943

et souvenons-nous de tous nos morts de cette guerre et de toutes les autres guerres"



Après une courte prière, ce fut le tour des allocutions. Celle du président de l'association des ACPG-ACTM-TOE fut suivi de la lecture d'un poème par une jeune braspartiate.



“La guerre est gagnée ! Voici la Victoire ! C'est la victoire des Nations Unies et c'est la victoire de la France !

... Tandis que les rayons de la Gloire font une fois de plus resplendir nos drapeaux, la patrie porte sa pensée et son amour d'abord vers ceux qui sont morts pour elles, ensuite vers ceux qui ont, pour son service, tant combattu et tant souffert ! Pas un effort de ses soldats, de ses marins, de ses aviateurs, pas un acte de courage ou d'abnégation de ses fils et de ses filles, pas une souffrance de ses hommes et de ses femmes prisonniers, pas un deuil, pas une larme, n'auront donc été perdus ! ...

Honneur à notre peuple, que des épreuves terribles n'ont pu réduire, ni fléchir ! Honneur aux Nations Unies, qui ont mêlé leur sang à notre sang, leurs peines à nos peines, leur espérance à notre espérance et qui, aujourd'hui, triomphent avec nous !”

Ainsi s'exprimait le général de Gaulle le 8 mai 1945. Ce message n'a pas pris une ride et vaut pour tous les acteurs de cette terrible guerre, commencée il y a 70 ans par un désastre d'une ampleur inimaginable, mais qui s'acheva avec la défaite totale du nazisme en Europe... Ce message vaut aussi pour tous ceux qui ont donné leur vie, et qui continuent à la donner, sur tous les théâtres d'opérations que furent et que sont l'Indochine, l'Algérie, la Corée, le Liban, la Bosnie, l'Afghanistan ...

“Depuis six mille ans”, disait Victor Hugo, “la guerre plaît aux peuples querelleurs, et Dieu perd son temps à faire les étoiles et les fleurs”. Et Malaparte rappelait quant à lui: “La guerre n'a jamais de fin pour ceux qui se sont battus.” Alors, faisons en sorte de conserver la mémoire du passé mais aussi d'en tirer tous les enseignements pour montrer à nos jeunes le chemin de la Paix et de la Liberté."




C'était un arbre
Il n'a plus ses feuilles
cisaillées par les balles

C'était un arbre
il n'a plus de branches
abattues par des obus

C'était un arbre
il n'a plus de tronc
arraché par un char

Non c'est un arbre encore
ses racines sont de chair
et plongent dans le sol

Il renaîtra encore plus fort
cathédrale d'oiseaux
quand sera morte la guerre

et que reviendra la paix

(Jean Louis Maunoury, in “Guerres et paix”)




Vint ensuite la lecture du message de M. Falco par Jean Pierre Broustal, maire de la commune.



Puis cinq de nos concitoyens reçurent des mains de notre maire un diplôme d'honneur du ministre en ce jour anniversaire: ils représentent bien l'ensemble des soldats ayant combattu pendant la seconde guerre mondiale... Ces cinq concitoyens sont

Alexis CREACHMINEC a servi dans la marine entre 1939 et 1945, participant aux combats de France, puis de l'Atlantique et de la Méditerranée; il a été du nombre de ceux qui ont participé au débarquement de Provence, débarquement qui allait permettre de porter des coups fatals aux troupes allemandes;



François SCOUARNEC servait depuis 1938 dans notre armée et se battit contre l'envahisseur dans la campagne de France; pris par l'ennemi, il a connu les stalags pendant cinq longues années;

Fernand DUVIGNAC a connu la campagne de France, fit partie du 65ème Régiment d'Infanterie dans le secteur de Verdun sur le Doub, favorisant le passage de la ligne de démarcation à des évadés de guerre, à des juifs, en bref aux français victimes de la barbarie nazie; réfractaire, résistant, évadé, il fut blessé dans un bombardement;



Pierre THOMAS, réfractaire et résistant, s'est engagé pour la durée de la guerre en 1944; il a participé aux combats de la libération et aux combats de la 2ème DB du général Leclerc jusqu'au nid d'aigle de Hitler, mais aussi à la libération de camps de la mort, avant de poursuivre la lutte en Indochine; il était représenté aujourd'hui par son épouse;

Roger DANIEL, résistant du bataillon René Caro, s'est engagé pour la durée de la guerre après la libération du Finistère et a combattu sur le front de Lorient.



Jean HEMERY, qui nous a quitté il y a peu, connut la campagne de France, l'armée d'armistice – qui allait fournir tant de cadres pour les combats futurs – jusqu'en juin 1941, puis fut rappelé sous les drapeaux en avril 1945...

Enfin, à l'issue de cette remise de diplômes, fut procédé au dépôt de gerbes par le maire et le président des AC de Brasparts puis par les enfants des écoles.



Un vin d'honneur clôtura cette cérémonie du souvenir, apportant un sympathique moment de convivialité aux Braspartiates présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=padraig1
 
Commémoration du 8 mai à Brasparts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commémoration du 8 mai à Brasparts
» Commémoration du 8 mai à Brasparts
» Commémoration du 16 août 2016
» Commémoration de l'assasinat de l'Empereur Jacques 1er, fondateur d'Ayiti
» Obama, Sarkozy: la guerre des ego. (Que le ton a changé depuis!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Brasparts :: Généralité :: Actualité-
Sauter vers: