Le forum de Brasparts

Bienvenue sur le forum de Brasparts
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Sujets similaires
Derniers sujets
news

Partagez | 
 

 Message du 11 novembre 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patrice Ciréfice
super posteur
super posteur
avatar

Nombre de messages : 3413
Localisation : Brasparts
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Message du 11 novembre 2016   Ven 11 Nov - 12:09



"En ce 98ème anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918, la France commémore également le 100ème anniversaire de la bataille de Verdun et des combats de la Somme.
A Verdun, ce 21 février 1916, en neuf heures d'un pilonnage ininterrompu, 1 000 000 d'obus s'abattent sur les lignes françaises. Ainsi commence un combat pathétique, titanesque, d'une violence inouïe dont l'horreur restera dans toutes les mémoires comme une vision d'enfer.
Les hommes vont se livrer à des combats confus, acharnés, se terminant dans un effroyable corps à corps. Ils tiendront trois cents jours et trois cents nuits ; trois cents jours et trois cents nuits d'héroïsme dans un esprit de sacrifice absolu. L'armée française y perdra 163 000 hommes, et l'armée allemande 143 000.
L'année 1916 fut aussi celle de la Bataille de la Somme engagée le 1er juillet par une attaque franco-anglaise. L'importance de cette offensive concertée, la ténacité méthodique des alliés et l'énergique impulsion donnée à cette offensive sur la Somme viendront à bout de l'obstination des allemands plus assez forts pour résister à la fois à Verdun et sur la Somme. Cette bataille ne prendra fin que le 18 novembre 1916. L'armée française y perdra 67 000 hommes, l'armée britannique 206 000, et l'armée allemande 170 000."



Voici "la paix" éditée par Maïa et Méline :

"La Paix aurait pu être une fleur sauvage,
de ces fleurs des champs
que nul ne sème ni ne moissonne.
La Paix aurait pu être des ces fleurs des prés
que l'on trouve totes faites un beau matin,
au bord d'un chemin, au pied d'un arbre
ou au détour d'un ruisseau.

Il aurait suffit de ramasser la Paix
comme on ramasse des champignons
ou comme on cueille la bruyère
ou la grande marguerite.

Au contraire
la Paix ets un travail
c'est une tâche.
Il faut faire la paix comme on fait du blé.

Il faut faire la paix
comme il faut des années pour faire une rose
et des siècles pour faire une vigne.
La paix n'existe pas à l'état sauvage :
il n'y a de Paix qu'à visage humain."

Puis voici nos Braspartiates abattus en 1916 :
- dans la Meuse : Henri Tromeur, Jean Marie Rest, Guillaume Bothorel, Jean Louis Quéau, Louis Patrom, Jean Michel Favennec, Michel Bicrell, René Le Bras, Yves Sizun, Yves Hélias, Pierre Thomin, Henry Lancien, Laurent Gourtay, Jean François Nicolas, François Frall, Jean Yves Cam ;
- dans la Somme : Pierre Le Corre, Jean Hascoët, Jean Pouliquen, Noël Nezet, Yves Le Taro, Yves Pouliquen, Jean Louis Plassard, Jean François Creac'hminec ;
- dans la Région : Jean Cutuil, Jean Bourel, Pierre Morvan, Noël Glévarec, Vincent Berthou ;
- dans la Marine : Yves Baron, Guillaume Breut, Yves Bilirit et Jacques Mignon tués en Serbie ;
- et dans les hôpitaux sont morts Sébastien Hélias (à Vannes), Jacques Quéré (à Bordeaux), Yves Coz (à Châteaulin), Jean Louis Riou (à Clermond Ferrand), Yves Caugant et Joseph Buzit (à Quimper) , Paul Le Guern (dans la Somme) et Louis Guillou (à Marseille)....



Et voici la commémoration de la Victoire et de la Paix, et l'hommage à tous les Morts pour la France, présentés par par le maire de Brasparts :

"Le 11 novembre 1918 annonçait la fin des combats que personne n'osait plus espérer. Cette date mettait fin au long cortège de morts, de blessés, de mutilés, de traumatisés, de veuves et d'orphelins qui accompagnait la Grande Guerre depuis plus de quatre ans. Le Centenaire du premier conflit mondial est l'occasion pour les Françaises et les Français de commémorer cette journée avec une émotion particulière, tant cette histoire est liée pour chacune et chacun d'entre nous à une histoire  familiale.
Commémorer le 11 novembre, c'est répondre à la nécessité du souvenir, de l'hommage aux morts et de l'expression de notre reconnaissance. L'année mémorielle 2017 en sera une nouvelle occasion alors que nous nous apprêtons à commémorer l'offensive du Chemin des Dames, à témoigner notre amitié aux Etats-Unis, entrés en guerre le 6 avril 1917, et aux Canadiens qui se sont illustrés dans la prise de Vimy le 9 avril de cette même année.
Commémorer le 11 novembre, c'est aussi comprendre les droits des anciens combattants hérités de cette guerre et l'indispensable structure d'aide, de soutien et d'accompagnement.
Créé dans l'urgence des combats en 1916, l'Office national des mutilés et réformés qui deviendra l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre et dont nous célébrons le centenaire cette année, remplit toujours, un siècle plus tard, ses missions historiques de reconnaissance, de solidarité et de réparation au profit de toutes les générations combattantes, de la Seconde Guerre mondiale aux opérations extérieures, en passant par les soldats engagés en Indochine et en Afrique du Nord.
Soucieux de pérenniser et d'inscrire dans la pierre l'hommage rendu chaque 11 novembre aux Morts pour la France dans les théâtres extérieurs, le Président de la République a décidé qu'un monument, dont les travaux seront lancés en 2017 à Paris, sera dédié à ces femmes et ces hommes qui ont payé de leur vie leur engagement pour la défense de notre pays et de ses valeurs. Ce futur Haut-lieu de la mémoire nationale entend témoigner à la jeune génération combattante la reconnaissance éternelle de la Nation et rappeler aux Françaises et Français que la liberté dont ils jouissent est aussi due à l'engagement de ces femmes et de ces hommes qui, jusqu'au sacrifice de leur vie, sont prêts à la défendre.
Veillons à ce qu'aucun de nos enfants ne l'ignore en poursuivant l'indispensable travail de mémoire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=padraig1
 
Message du 11 novembre 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NOUVELLES DE CORA .. novembre 2016
» Samedi 5 novembre 2016
» Message du 11 novembre 2016
» 19 novembre 2016
» A LIRE - GROS MESSAGE IMPORTANT ÉTÉ 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Brasparts :: un peu d'histoire :: Mémoire des Braspartiates-
Sauter vers: