Le forum de Brasparts

Bienvenue sur le forum de Brasparts
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Sujets similaires
Derniers sujets
news

Partagez | 
 

 Yves Lazennec, Instituteur, maire de Brasparts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patrice Ciréfice
super posteur
super posteur
avatar

Nombre de messages : 3413
Localisation : Brasparts
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Yves Lazennec, Instituteur, maire de Brasparts   Jeu 18 Juin - 19:26

Après les festivités de l'école Lazennec, il me parait intéressant de rééditer l'article paru dans un BIB ancien sur celui qui a donné son nom à l'école publique de Brasparts. Une question en passant: un autre instituteur fut également maire de Brasparts... le connaissez-vous?
En attendant la réponse, voici l'article rédigé par Félicia Le Guillou, arrière petite-fille de Yves Lazennec:

















Cet article de qualité méritait d'être connu des jeunes Braspartiates...

A noter que le premier médecin, "officier de santé", installé à Brasparts semble avoir été Jules Aimable Hermange, originaire de la Manche, beau-frère de Eugène Lazennec (le fils de notre ancien maire), lui-même pharmacien à Châteaulin... Jules Hermange est décédé en 1885 à Brasparts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=padraig1
Patrice Ciréfice
super posteur
super posteur
avatar

Nombre de messages : 3413
Localisation : Brasparts
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Un discours du Maire de Brasparts   Mar 10 Nov - 13:40

Monsieur Jean le Guillou, dont tous se souviennent à Brasparts, m'a très gentiment transmis le texte du discours que son arrière grand-père prononça le 5 mai 1889, à l'occasion du 100ème anniversaire de la Révolution Française.
Ce texte est d'autant plus intéressant qu'il me parait transcrire les beaux idéaux de cet homme qui se montra si dévoué pour ses concitoyens.
Rappelons-nous aussi qu'en 1889 la République est encore fragile et qu'il était important pour les gouvernants en place de contribuer par leurs paroles et par leurs actes à son renforcement.
Voici ce document:

"Mes chers concitoyens,
Le gouvernement de la République a voulu qu'on célèbre aujourd'hui dans toute la France la fête du 5 mai en souvenir du centenaire de 1789, car les représentants de la Nation, c'est-à-dire de la noblesse, du clergé et du Tiers-Etat, se réunirent à Versailles pour se prononcer sur les réformes déjà projetées, sinon réalisées par quelques ministres de Louis XVI.
Cette réunion était surtout réclamée par le peuple qui gémissait des vexations qu'il avait subies de la part des seigneurs. La noblesse et le clergé se liguaient pour enlever au pauvre paysan, au malheureux artisan, tout ce qu'ils avaient pu acquérir à la sueur de leur front. La taille, la corvée, la dîme, les droits seigneuriaux étaient des moyens employés à l'égard du travailleur. Quant au peuple, il devait se contenter d'une nourriture grossière, heureux encore si les châtiments corporels ne vinssent pas lui rappeler qu'il était au monde pour le bon plaisir de son seigneur. En un mot, on le traitait en animal domestique (Caton l'Ancien) et on lui rappelait sa vile origine.
C'est donc avec un vif enthousiasme que l'on vit s'ouvrir le 5 mai 1789 les Etats Généraux.
De la réunion de cette assemblée devaient surgir ces immortels principes qui ont établi parmi les citoyens français les Droits de l'Homme. Désormais le pauvre comme le riche peut aspirer aux hautes fonctions du pays. Il n'y a de différence que dans l'intelligence, l'ardeur du travail, la bonne volonté de réussir. L'égalité existera en tout et partout. Les impôts réservés jusqu'alors pour le peuple sont répartis proportionnellement à la fortune de chacun. La justice est rendue avec droiture et loyauté. En somme tous les hommes sont égaux devant la loi.
C'est l'anniversaire de ces faits mémorables que nous fêtons aujourd'hui; il ne doit exister aucun dissentiment parmi nous à cette occasion, car la République est, il faut le convenir, la source du bien-être de chacun de nous.
Si des excès se sont produits durant cette période, il faut les attribuer uniquement à l'état de surexcitation où se trouvaient les esprits si longtemps opprimés et si avides de liberté. Mais quel que soit le sort qui nous est réservé, nous ne pouvons pas cesser d'admirer l'image de ces hommes qui ont contribué à combattre pour la liberté, l'égalité et la fraternité.
Je crois donc célébrer cette fête à Brasparts par la distribution de pain aux pauvres. C'est fêter dignement le jour séculaire de l'ouverture de l'Assemblée des Etats Généraux, et nos voix s'unissent toutes dans le cri de Vive la République!
Yves Lazennec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=padraig1
 
Yves Lazennec, Instituteur, maire de Brasparts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yves Lazennec, Instituteur, maire de Brasparts
» 14 juin - Kermesse de l'école Yves Lazennec
» Voeux de M. le Maire de Brasparts 2016
» Brasparts en 1901: Bourg,.., Ty Sant Mikêl
» Jean-Yves CRENN Maire de LOPEREC à l'Elysée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Brasparts :: un peu d'histoire :: Mémoire des Braspartiates-
Sauter vers: