Le forum de Brasparts

Bienvenue sur le forum de Brasparts
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Juillet 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Sujets similaires
Derniers sujets
news

Partagez
 

 Le trésor disparu de Roc'h Braz en Brasparts

Aller en bas 
AuteurMessage
Patrice Ciréfice
super posteur
super posteur
Patrice Ciréfice

Nombre de messages : 3411
Localisation : Brasparts
Date d'inscription : 09/02/2009

Le trésor disparu de Roc'h Braz en Brasparts Empty
MessageSujet: Le trésor disparu de Roc'h Braz en Brasparts   Le trésor disparu de Roc'h Braz en Brasparts Icon_minitimeSam 2 Mai - 18:31

Sur la route venant du Faou et à peu de distance de Brasparts, se dresse un menhir, Roc'h Braz, « la grande roche ».Tout auprès s'ouvre encore un vieux chemin, dans lequel vient s'épandre un petit ruisseau. Ce chemin, qui part de l'église, était en fait l'ancienne route du Faou, et cheminait par Roc'h Braz , Botquest, Rugornou, Croix Saint Sébastien. C'était là la route quotidienne de saint Tujan qui vivait à Kerbraz...

Le trésor disparu de Roc'h Braz en Brasparts Roc_h_10

Au pied du menhir, sous la route actuelle du Faou, dans ce qui était autrefois une lande caillouteuse, toute embroussaillée, se trouve, dit-on, un trésor... Certaines nuit, l'on entendait les pièces s'entrechoquer et l'on racontait que ce trésor était gardé par quelques korrils, ces korrigans qui habitent les landes et qui passent leurs nuits à danser des rondes au clair de lune... Des "fées d'eau" erraient tout autour, sans bruit, et toujours deux par deux...

Au temps dont je parle, les korrils étaient encore assez nombreux, et, la nuit venue, bien peu de gens osaient s'aventurer près du Roc'h Braz...Etre entraîné dans la ronde infernale jusqu'au chant du coq n'était pas pour rassurer les braspartiates. Sans compter, qu'en contre-bas, il y avait un lavoir que les commères disaient occupé, les nuits de novembre, par les “kannérez-noz”, ces terribles lavandières de la nuit qui battaient leurs draps mortuaires en chantant le bien triste refrain: “Jusqu'à ce qu'il ne vienne chrétien sauveur, Il nous faut blanchir notre linceul, Sous la neige et le vent...”

Trois hommes de la paroisse, forts et courageux car bons Cornouaillais, avaient, comme beaucoup d'autres, entendu parler de ce trésor. Ils se nommaient Fañch, Lannig et Yvon. Un soir de novembre, quelque peu éméchés par le bon cidre de François Le Meur, ils s'enhardirent et décidèrent de savoir... « Laisse aller... c'est un conte pour les enfants. » « Essayons toujours! »
Et rendez-vous fut pris pour le lendemain soir.

Et voilà nos compères attendant la nuit, faisant le tour des cabarets et auberges du bourg, fort nombreux à cette époque, et vidant bolée sur bolée. L'horloge de l'église sonnant onze heures, les trois amis se décidèrent, partirent récupérer qui une pioche, qui une pelle et se retrouvèrent au pied du menhir...

La terre étant meuble, les travaux furent d'abord aisés... Et puis l'on tomba sur des pierres, et nos trois lascars s'encourageaient... Lors d'une courte pause, ils découvrirent qu'un petit homme s'était assis non loin de Roc'h Braz et les contemplaient... « Bonsoir, les amis, vous voilà bien en peine. Que cherchez-vous à pareille heure? ».

Nul ne répondit, tant les trois étaient occupés à besogner. Et le petit homme riait....  « Peut-être est-ce bonne fortune que vous cherchez? Creusez, mes amis, creusez! Voilà un tintement qui devrait vous plaire... ». A cet instant, les compères entendirent résonner sous leur pelles et leur pioche un tintement métallique: un coffre apparut rapidement. Et le petit homme riait, riait. « Courage! Dégagez-le ! Vous y êtes ». Pourtant, nos amis avaient beau s'escrimer autour du coffre, celui-ci semblait s'enfoncer dans la terre à chaque pelletée, tout en émettant un son pareil à celui de pièces qui s'entrechoquent...

Et le petit homme n'était plus seul. Toute une troupe de nains entourait les trois compères et commencaient leur ronde: - dilun, dimeurz, dimerc'her... Fañch, épuisé par le labeur, venait à son tour de faire une pause: il fut saisi par les poignets, et entraîné par les korrils au milieu de la lande...

Quant à Lannig et Yvon, ils oeuvraient sans cesse, rêvant au trésor enfoui. Un trésor qui s'enfonçait toujours... Soudain, la caisse sembla tomber dans un puits d'une profondeur incroyable, faisant tinter l'or si convoité une dernière fois: tout disparut dans des gerbes de feu....

Le lendemain, le bedeau de Brasparts, homme sage et pieux, qui logeait à Keraniliz, à l'entrée même du chemin qui mène à Roc'h Braz, et faisait sa promenade quotidienne, retrouva deux corps calcinés au pied de Roc'h Braz. Quant à Fañch, on le retrouva plus tard, au milieu de la lande , pas très loin de Tuchennou.

Certains disent que le bedeau les revit un jour tous les trois dans le cimetière de Brasparts, près du tombeau de Fañch et qu'ils le prièrent de faire célébrer une messe pour leur âme... Le recteur décida de christianiser les lieux et une statue de la Vierge fut installée au sein même du rocher.

On n'entendit plus jamais parler du trésor de Roc'h Braz, des korrigans et des lavandières de la nuit, du moins en ces lieux...

Le trésor disparu de Roc'h Braz en Brasparts Roc_h_11

(d'après un récit de Marianne Lucas, fille de Louis, sabotier à Brasparts)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=padraig1
Patrice Ciréfice
super posteur
super posteur
Patrice Ciréfice

Nombre de messages : 3411
Localisation : Brasparts
Date d'inscription : 09/02/2009

Le trésor disparu de Roc'h Braz en Brasparts Empty
MessageSujet: Re: Le trésor disparu de Roc'h Braz en Brasparts   Le trésor disparu de Roc'h Braz en Brasparts Icon_minitimeVen 30 Avr - 7:45

On peut, nous dit Greg, "voir sur la carte deux route: la première en premier plan est la fameuse route de roch Vraz qui va du bourg à Botquest et celle du second plan est la route d'aujourdh'ui; la carte date de 1929..."

Le trésor disparu de Roc'h Braz en Brasparts Braspa10

"et l'autre carte c'est celle du village de Roch Vraz ou habitaient Jean et Gaby Motreff, mes grands parents.
Tu pourras la mettre au niveau de la légende de roch Vraz, que j'ai lu et je t'en remercie, et moi je sais ou se trouve le trésor tellement bien narré par mon grand père.!!"

Le trésor disparu de Roc'h Braz en Brasparts Roch_v10

"Mais Roch Vraz était aussi un arrêt du Tro Breizh lorsque les saints descendirent par la route pour rejoindre Quimper; ce trou où est la vierge existe déjà depuis très longtemps, car il existe une fontaine sur l'ancienne route et comme elle n'était pas accessible, ils ont mis une vierge sur la nouvelle route.."

Merci Greg pour ces commentaires; la fontaine, du moins ce qu'il en reste, existe toujours mais n'est pas accessible directement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=padraig1
 
Le trésor disparu de Roc'h Braz en Brasparts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le trésor disparu de Roc'h Braz en Brasparts
» Stepmania !!
» Blondinet porté disparu pendant deux semaines
» (disparu) samuel h. adams - civilian - vieil homme prêtre
» Texte disparu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Brasparts :: coin détente :: littérature :: contes et légendes de Brasparts-
Sauter vers: